25 - Place de la mairie – Ecoles Jules Ferry- Architectures du XX°s




Voir aussi :





XXeme SIECLE



 

Depuis l'avènement de la IIIeme République, la commune était confrontée à un manque de locaux scolaires ; un projet d'une école fut établi en 1881 pour deux classes de 42 élèves - garçons et filles séparés -, et d'une école enfantine de 60 élèves, ce projet n'a jamais abouti.

De 1906 à 1913, l'ensemble, mairie-école est édifié au sud de la commune, le bâtiment n'a que peu évolué, on peut encore voir les lampadaires originaux. C'est un bâtiment assez habituel avec une classe pour 48 garçons et 48 filles; au centre la mairie, deux cours avec un préau et un mur séparant filles et garçons, le logement des instituteurs à l'étage, un jardin à l'arrière et un terrain de sport.

Afin de répondre à l'évolution de la population, en 1946, une école sera ouverte quartier Saint Alban puis transférée en 1961 route du Pas de Lauzens, elle est ensuite fermée en 1985.

Ici, sur l'arrière, en 1978, sera ajouté un bâtiment en béton armé accueillant les classes maternelles.

Devant ce bâtiment, mairie-école, une esplanade a été édifiée au début du XXeme siècle en surélévation par rapport à la Drôme. Elle correspond aux aménagements urbains de cette époque, c’est une promenade ombragée, avec des bancs et vision dominante sur la rivière ; c’est un lieu de sociabilité informelle à l’extérieur de l’ancienne cité, un espace éloigné des cafés et le reflet des préoccupations hygiénistes de lutte contre l’alcoolisme.

Sur le côté ouest de cette esplanade, a été édifiée, de 1936 à 1939, la « salle d’éducation populaire », un bâtiment conçu pour accueillir des représentations théâtrales avec une vaste scène et une grande tribune en plan incliné ; cette construction semble inspirée par les idées éducatives de Jean Zay. L’actuelle salle des fêtes a peu changé depuis 80 ans, elle a même gardé sa couleur originelle !



 

La mairie-école en 1920